Comment Buzzman est arrivé à hacker sa croissance ?

Logo agence buzzman

Nous avons tous vu ou entendu parler des campagnes de Burger King ou encore de la pub de Boursorama avec Brad Pitt ?

C’est en effet l’agence Buzzman qui se cache derrière ces campagnes réussies. Elle n’a plus besoin de faire sa réputation et travaille aujourd’hui avec de nombreuses grandes marques internationales. Comment l’agence Buzzman a pu se faire une place au sein d’un marché ultraconcurrentiel ?

Retour sur la success-story de cette agence singulière.

Buzzman, le buzz

Fin 2006, en novembre, une nouvelle agence est créée sous le nom de Buzzman. Elle est formée par 3 associés dont Georges-Mohammed Chérif qui est le président fondateur et directeur de création de l’agence Buzzman. Pour lui, le web ouvre les portes d’une nouvelle manière de communiquer : une façon directe et décomplexée. L’objectif de l’agence est de mettre le digital et les réseaux sociaux au cœur de ses réalisations publicitaires. À l’image de son nom, l’agence s’appuie sur le digital pour faire le buzz sur le web.

L’année 2010 marque un tournant dans l’histoire de l’agence Buzzman.

Cette année fait rentrer Buzzman dans la cour des grands renoms de la publicité. L’agence a réussi à décrocher la réalisation de la campagne de Tipp-ex :

Alliant créativité, gamification et digital, la campagne fait vite le tour du web et devient vite un phénomène mondial. La campagne interactive Tipp-ex fait rapidement le tour de tous les canaux d’acquisition : la presse, la radio, la télévision et évidemment le web. En seulement 100 jours, la campagne Tipp-ex a généré plus de 35,5 millions de vues sur YouTube dans 217 pays différents. Grâce à cette campagne, Tipex s’est imposée comme l’une des 10 marques les plus suivies sur YouTube.

En faisant de cette campagne Tipp-ex un gros succès, l’agence y gagne beaucoup. Elle se sert de la viralité du projet qui a fait un buzz mondial avec la notoriété de l’entreprise Tipp-ex pour faire bondir sa propre visibilité.

De nombreux canaux d’acquisition existent, comme le SEO, le SEA ou encore les réseaux sociaux. Grâce à cette approche particulière et à ses belles campagnes réalisées, l’agence Buzzman a su faire parler d’elle sans passer par les canaux d’acquisition traditionnels.

Buzzman : vers le chemin du succès

L’agence a su se faire une place au milieu d’un marché très concurrentiel en se servant de la notoriété de ses plus gros clients comme :

– Nokia avec la campagne pour le Nokia Lumia (2012).

Cette campagne a généré plus de 500 000 visites sur le site dédié au nouveau Windows phone, plus de 2 000 tweets et plus de 3,3 millions de personnes touchées.

– BMW avec la campagne pour la sortie de sa nouvelle voiture BMW i3 (2015) totalement électrique :

Cette campagne a généré plus de 8 millions de recherches organiques en 18 jours, 16 millions de personnes touchées par cette campagne et plus de 1 253 rendez-vous ont été pris pour essayer la voiture.

– Milka avec une campagne pour le lancement de sa pâte à tartiner Patamilka. Le teaser du court métrage aura comptabilisé plus de 3 millions de vues en seulement 24 h.

En profitant de la notoriété de ces marques pour avoir plus de visibilité, l’agence a pu considérablement diminuer son coût et temps pour acquérir et activer de nouveaux clients.

Chouchouter les clients

Aujourd’hui, l’agence n’a plus besoin de prouver ses compétences à ses clients ni la viralité de ses campagnes. 100 % de ses clients sont satisfaits ! Comment ? Afin de proposer des axes toujours plus créatifs en utilisant les nouveaux codes du digital, l’agence s’efforce d’être au plus près des attentes et des usages des consommateurs. L’agence Buzzman a su allier le digital et le ROI (retour sur investissement) pour avoir la satisfaction et gagner la confiance de ses clients. Les campagnes génèrent du chiffre d’affaires. C’est ce que les annonceurs qui travaillent avec l’agence Buzzman veulent : des créations au service de la croissance du client !

À titre d’exemple, la campagne interactive Tipp-ex (2010) a généré une augmentation des ventes de plus de 30 % en Europe et celle de Durex à Dubaï (2013) +20 % des ventes dans la région.

L’agence comptabilise aujourd’hui plus de 50 réalisations avec Burger King et plus de 20 réalisations avec Boursorama. Ces marques ne peuvent plus se passer de Buzzman. Après la réalisation du projet, les différentes campagnes sont elles-mêmes relayées par les réseaux sociaux de l’agence. Ces tweets et retweets montrent que l’agence a eu à cœur la réalisation de ce projet avec le client.

Twiter Buzzman qui tweet une de leur campagne Burger King.

Fidéliser ses clients est plus simple et moins onéreux que d’en attirer de nouveaux ! Buzzman l’a bien compris : un client satisfait est un client qui recommande et en redemande. 

L’agence décide et choisi sur quels projets et quels annonceurs avec lesquels elle souhaite travailler. Les annonceurs affluent grâce à leur coup de buzz !

Garder un temps d’avance

En 2016, l’agence Buzzman dévoile le lancement de son agence indépendante dédiée à la création de produits et de services : Productman.

Productman se positionne comme une agence de conception de produits et de services qui s’appuie sur le mode de fonctionnement d’une startup. Avec Productman, Buzzman propose à ces clients une nouvelle expérience : en 5 semaines créer, développer, prototyper et tester des produits ou services après avoir identifié un besoin sur le marché. Le produit est donc prêt à la commercialisation en seulement 5 semaines.

La première marque à expérimenter un produit de Productman est Ubisoft avec le « Nosulus rift ».

Le Nosulus rift est un masque à réalité virtuelle olfactif. Il accompagne le jeu « South ParkTM: L’annale du destin » sur PS4. Ce masque donne la possibilité au joueur d’avoir une nouvelle expérience en jeu : l’immersion olfactive. Elle permet en effet au joueur de sentir les différentes odeurs lors de son ascension dans le jeu :

Même si Buzzman a été l’un des pionniers en France à occuper le terrain du digital et du social média, l’agence souhaite désormais se diversifier. Grâce à la nouvelle entité Productman, l’agence couvre un nouveau terrain de jeu : l’innovation produit. L’utilisation des nouvelles technologies laisse entrevoir de nouvelles opportunités pour l’agence. C’est une opportunité pour l’agence d’explorer un nouveau terrain tout en proposant à ses clients et aux consommateurs une nouvelle expérience.

Comme l’a toujours répété son fondateur Georges-Mohammed Chérif : garder un temps d’avance

Aujourd’hui, l’agence Buzzman a obtenu plus de 300 distinctions pour ses réalisations. Ce qui est un beau palmarès pour, une agence.